La Maison Quintin

Installée depuis 3 générations sur la rive droite de la rivière de Crach en Bretagne Sud, la Maison Quintin produit des huitres creuses d’exception grâce à des méthodes traditionnelles modernisées. L’élevage des huîtres chez les Quintin est une histoire passionnelle avec le produit, chaque génération a su développer l’entreprise, moderniser celle-ci, acquérir des parcelles pour optimiser chaque stade du grossissement du produit, travailler sans compter avec une priorité qui est d’obtenir la meilleure huitre bretonne.
Jean-François Quintin, la troisième génération, tient fièrement les reines de l’entreprise familiale, fondée par son grand-père à la fin des années 40, puis gérée par son père pendant de nombreuses années dont il a hérité d’un savoir-faire unique notamment, l’activité en eaux profondes en baie de Quiberon. Depuis son arrivée il y a 15 ans, un nouveau souffle a été apporté à l’entreprise et c’est à tous vents que la Maison Quintin se développe et se diversifie : croissance des expéditions, export, boutique de vente de coquillages et de produits annexes, restaurant de dégustation les pieds dans l’eau, gites… L’activité se pérennise dans son coeur de métier.

Les huitres Quintin naissent dans le bassin d’Arcachon de manière naturelle et elles sont ensuite transférées à l’âge de 8 mois en Bretagne où elles vont tout d’abord rester en nourrice avant de grossir aisément. Cette technique de nourrice est primordiale pour l’huitre car le grossissement futur n’en sera que meilleur.
Pendant 30 mois les huitres vont changer de parcelles, tantôt sur sol découvrant par la marée dans le golfe du Morbihan et la rivière de Crach, tantôt en pleine mer en baie de Quiberon, changer de maillage de casiers au fur et à mesure qu’elles grossissent et leur nombre par casier diminue au fil des mois. L’huitre de la maison Quintin passe de 10000 individus par casier à l’âge de 8 mois à 150 à l’état commercialisable. 3 ans et demi sont nécessaire pour créer une huitre haute culture, belle sous toutes les coutures.
Là où beaucoup de structures ostréicoles vendent le produit directement, La Maison Quintin se différencie grâce à une ultime phase appelée l’affinage. Tel un vin ou un fromage l’huitre a besoin d’un dernier moment pour s’apaiser et donner le meilleur d’elle-même.
Située au bord de la rivière, l’entreprise familiale jouie d’un emplacement idéal pour l’affinage de ses huitres au caractère bien trempé connues sous les noms de « La Spéciale » et « La Pompadour ».

« La Spéciale » est disposée par 150 huitres par poche quelques semaines seulement au bord de l’entreprise pour que le mélange naturel d’eau douce et d’eau salée donne à la dégustation une huitre équilibrée mais vive en goût. Charnue et croquante avec une vraie typicité bretonne iodée, due à l’affinage courte durée. En 2014, à la suite de l’obtention de la Médaille d’Or au concours général agricole de Paris pour « La Spéciale », l’entreprise familiale a créé une huître à l’apogée du remplissage, « La Pompadour », en référence à la Marquise qui raffolait des buffets d’huitres à la cour de Louis XV. Cette huître Grand Cru est affinée pendant 4 mois à 80 huitres par poche, moitié moins que « La Spéciale ». Cette demi densité couplée à la zone d’affinage donne un remplissage de chair au summum et une coquille galbée et nacrée. Cette zone se situe à la jonction entre la rivière de Crach et la baie de Quiberon, point de rencontre des courants et des vagues, ce qui permet à « La Pompadour » de se frustrer en croissance pour donner une chair voluptueuse et une saveur incomparable.

Huitres, coquillages et crustacés sont proposés :
– à la boutique crus et cuits
– dans le restaurant de dégustation

Aux plateaux de fruits de mer à emporter ou à déguster sur place viennent s’ajouter des rillettes de la mer, des soupes de poissons, un concentré des plus belles références viticoles françaises, ainsi que des desserts bretons artisanaux seulement au restaurant.

Et toujours le même plaisir…

Les Atouts de la Maison QUINTIN

La Maison QUINTIN est située dans un environnement idyllique pour produire des huitres haut de gamme. La localisation triangulaire entre la Riviere de Crach où est basée l’entreprise, le Golfe du Morbihan et la Baie de Quiberon offre un milieu d’élevage optimal. Le brassage marin de l’Atlantique couplé à des apports réguliers d’eau douce et un bon taux d’ensoleillement donne un espace aquatique nutritif idéal qui permet aux huitres de l’entreprise familiale de grossir aisément, fabriquant une belle coquille galbée, un excellent taux de chair et une saveur incomparable.
Ancrée dans la tradition et l’authenticité, la Maison Quintin vit avec son temps et n’oublie pas sa responsabilité sociale et environnementale. Entreprise familiale et éthique, elle est attachée au bienêtre de ses salariés sans qui rien ne serait possible depuis tant d’années. Outils à la pointe, matériel moderne, équipements de protection régulièrement renouvelé, formations sur l’hygiène et la qualité… tout est mis œuvre pour limiter son impact sur son environnement. La nature et les hommes font battre le cœur de la Maison Quintin.

Les connaisseurs disent…

a